Le spécialiste de la rénovation énergétique Effy a réalisé un sondage auprès de plus de 50 000 personnes sur leur facture pour se chauffer. Le coût varie selon les régions et le type d’énergie utilisés. Avec des disparités importantes.

L’année dernière, les Français ont dépensé en moyenne 1 669 € pour se chauffer d’après un sondage réalisé par Effy, société spécialisée dans la rénovation énergétique auprès de plus de 50 000 personnes, relève Le Figaro .

Le bois, énergie la moins chère

D’une source d’énergie à l’autre, le coût peut énormément varier. L’énergie la plus onéreuse reste le fioul avec une facture annuelle de 1 913 € tandis que pour le gaz, elle s’élève à 1 446 € et pour l’électricité à 1 802 €. Les consommateurs qui se chauffent au bois s’en sortent le mieux avec 759 € dépensés en 2019.

Attention, cependant : Effy a ramené ces moyennes à la surface chauffée au m². Ainsi, à surface égale, l’électricité devient l’énergie la plus chère (15,90 € par m²) devant le fioul (12,90 € le m²) et le gaz (11,70 € le m²). Le chauffage au bois reste loin derrière (5,80 € par m²).

La Bretagne sous les 1 600 €

Autre facteur qui fait varier la note, la région. Et là c’est l’Ile-de-France qui paye le plus cher avec 1 864 € en moyenne. Arrivent ensuite l’Auvergne-Rhône-Alpes (1 802 €) et la Normandie (1 784 €).

A contrario, trois régions passent sous la barre des 1 600 € par an : la Bretagne (eh oui !) avec 1 568 €, la Provence-Alpes-Côte d’Azur (1 566 €) et l’Occitanie (1 524 €).

Rénovation énergétique

Pour faire baisser la facture de chauffage, les Français sont incités à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Afin d’aider les ménages les plus modestes à rénover leur logement, le gouvernement vient de lancer une nouvelle prime MaPrimeRénovdestinée à remplacer le précédent crédit d’impôt pour la transition énergétique.